Histoire

Son histoire nous est mal connue, pourtant Dondas s’est révélé comme l’un des plus anciens lieux habités de la région.Il a été découvert à la fin du siècle dernier, une grotte préhistorique contenant divers objets et ossements, conservés au Musée des Beaux Arts de la ville d’Agen. De nouvelles recherches en 1994 permettent de confirmer que la grotte de Dondas fut utilisée à des fins funéraires, vraisemblablement à la fin du néolithique moyen (environ 2800 – avant Jésus Christ).

Le territoire de cette commune (origine gallo-romaine, héritage de Donatius, un centurion romain du Ier siècle) a la forme d’un V: l’une des branches comprend la paroisse de Gandaille, dépendant autrefois de la seigneurie de Combebonnet (château du XIIe au XVIIe siècles); l’autre formait la paroisse et la seigneurie indépendante de Dondas qui étaient depuis le XIIIe siècle le siège d’un prieuré dépendant de l’abbaye de Sarlat (abbaye bénédictine d’origine carolingienne).

Il y a trois églises.

  • L’église de Saint-Julien de la Serre du XIIIe siècle . The thirteenth century church of Saint-Julien de la Serre .
  • L’église de Saint-Julien de la Serre du XIIIe siècle . The thirteenth century church of Saint-Julien de la Serre .
  • L’église de Saint-Julien de la Serre du XIIIe siècle . The thirteenth century church of Saint-Julien de la Serre .
  • L’église romane de Saint-Louis de Gandaille (XIIe siècle) renfermant de beaux reliquaires . The twelfth century Romanesque church of Saint-Louis of Gandaille with its beautiful reliquaries .
  • L’église romane de Saint-Louis de Gandaille (XIIe siècle) renfermant de beaux reliquaires . The twelfth century Romanesque church of Saint-Louis of Gandaille with its beautiful reliquaries .
  • L’église romane de Saint-Louis de Gandaille (XIIe siècle) renfermant de beaux reliquaires . The twelfth century Romanesque church of Saint-Louis of Gandaille with its beautiful reliquaries .
  • L’ église de Saint-Martin de Dondas (XVIe siècle) . The sixteenth century church of Saint-Martin de Dondas .
  • L’ église de Saint-Martin de Dondas (XVIe siècle) . The sixteenth century church of Saint-Martin de Dondas .
  • L’ église de Saint-Martin de Dondas (XVIe siècle) . The sixteenth century church of Saint-Martin de Dondas .

Les seigneurs de Dondas

Deux grandes familles ont marqué l’époque seigneuriale de la commune.

La famille de la Barrière, implantée surtout en «guienne», a porté les armes pendant près de quatre cents ans pour le service des rois de France.
«La maison de Vassal, une des plus considérables et des plus nombreuses de la «guienne», est originaire du Quercy».
(chevalier de Courcelles, 1823).

En 1587, Bertrand de Vassal de la Tourette, écuyer, seigneur de Montviel et de Dondas, est propriétaire, par acquisition auprès du chapitre de Sarlat, du prieuré de Dondas. Il s’était marié en 1582 avec Françoise de la Barrière, dame de Dondas, fille de noble Pierre de la Barrière, écuyer et seigneur de Dondas. Plus de deux cents ans plus tard, des descendants de Bertrand de Vassal sont toujours seigneurs de Dondas.